Une maladie qui accélère le vieillissement 5 Fois !

Sara Geurts a 25 ans, pourtant elle possède le corps d’une septuagénaire. Atteinte d’une maladie génétique rare, elle a décidé de se lancer dans le mannequinat pour lutter contre les préjugés.

Ce n’est pas tous les jours facile de mener la vie d’une jeune fille de 25 ans lorsqu’en apparence, son corps ressemble à celui d’une femme de 70 ans. C’est pourtant son quotidien, une jeune américaine atteinte du syndrome d’Ehlers-Danlos, une maladie génétique extrêmement rare qui donne à sa peau un aspect très ridé.

« Ma peau était ma plus grande source de manque de confiance, mais je trouve aujourd’hui qu’il s’agit de la plus belle chose au monde » explique celle qui a décidé de devenir mannequin pour lutter contre tous les préjugés. Elle vient d’ailleurs de décrocher son premier contrat pour la campagne Love your lines : « J’espère surtout que le fait d’être mannequin me permettra de briser les standards de la société, ainsi que cette quête de la perfection, afin de montrer que la beauté repose dans les imperfections et le côté unique de chacun » a ainsi déclaré Sara Geurts.

Il est bon de savoir que cette maladie nommée La progéria, ou syndrome de Hutchinson-Gilford est une maladie qui touche les deux sexes. L'apparition des symptômes débute entre 18 et 24 mois. Ils se manifestent par une croissance retardée, une alopécie, et une morphologie du visage caractéristique marquée par sa petite tête, de petites mâchoires et un nez pincé. En évoluant, la maladie cause un vieillissement accéléré de la peau (rides, finesse), de l'athérosclérose, une ostéolyse des clavicules et des phalanges, des lipodystrophies, des problèmes cardio-vasculaires et la perte des cheveux. Des troubles musculaires et squelettiques apparaissent, la taille des malades ne dépassant pas 110 cm pour un poids de 25 kg. Le développement mental n'est en revanche pas affecté. La durée moyenne de vie est de l'ordre de 15 ans, le décès étant conséquence d'un vieillissement prématuré. Le record de longévité d'un malade est de 26 ans.

En revanche, les patients ne présentent aucune maturation sexuelle prématurée, ni de cancers comme souvent lors du vieillissement habituel.