Peau sèche: les solutions pour se débarrasser des imperfections

Peau sèche: les solutions pour se débarrasser des imperfections

Avec le froid, le vent, l'humidité et les variations de température, la peau s'irrite et a tendance à rougir.

Plus exposés, vulnérables et ternis, le visage, mais aussi les mains et les lèvres risquent la déshydratation.

Comment reconnaître une peau sèche ?

La peau sèche désigne un type de peau en particulier.

C'est un état permanent marqué par des tiraillements sur l'ensemble du visage et du corps causé par une anomalie de la barrière cutanée. Fine, avec un grain serré et des rougeurs, la peau est en manque d'eau et de lipides.

La peau sèche se définit d'abord par des sensations.

La personne ressent sa peau sèche parce qu’elle la perçoit inconfortable, tendue, éventuellement rugueuse, et que l’application d’un produit adapté la soulage. Les symptômes peuvent éventuellement s'accompagner de démangeaisons et de sensations de brûlures.

Quand peau s’assèche ?

La peau s’assèche lorsqu’elle manque d’eau, elle devient alors rugueuse et moins souple.

Pour rester bien hydratée, la peau a besoin d’une fine couche protectrice de graisse à sa surface, car le gras ralentit l’évaporation de l’eau.

Presque tout le monde a des zones de peau sèche, à l’occasion. Avec l’âge, la peau tend à être plus sèche car les glandes sébacées, qui produisent la substance graisseuse à la surface de la peau sont moins actives.

Une peau sèche rend les rides plus apparentes mais qu’elle n’a pas d’incidence sur leur formation.

L’apparition des rides est surtout influencée par l’âge et l’hérédité.

Quels sont les causes de la peau sèche ?

Il existe sans aucun doute des facteurs internes, propres à chaque individu et à son bagage génétique, et des facteurs externes, liés à l’environnement.

la déshydratation de la peau dépend de nombreux facteurs :

  • Une humidité ambiante basse, à cause d’un climat froid et sec ou du chauffage résidentiel (Plus l’air ambiant est sec, plus il absorbe l’humidité dégagée par la peau. C’est pourquoi la peau est souvent plus sèche l'hiver )
  • Les bains à l’eau chaude et l’usage fréquent de savons, qui enlève un peu de la couche protectrice de graisse à la surface de la peau
  • L’exposition au vent et au soleil.

=> Par ailleurs, une peau constamment sèche ou craquelée, avec des rougeurs et des démangeaisons, peut être le signe d’une maladie de la peau comme l’eczéma ou le psoriasis. Une hypothyroïdie non traitée peut également rendre la peau sèche.

Comment lutter contre la peau sèche en hiver ?

La sécheresse cutanée est un désagrément typiquement hivernal.

Le problème, en hiver, quand il fait froid, l'air est plus sec. Et notre peau aussi, parce qu'elle laisse échapper plus d'eau.

Résultat, la peau devient rugueuse, elle est inconfortable, elle tiraille, elle démange. Ce sont les parties les plus exposées qui vont être les plus sujettes au dessèchement : mains, pieds, jambes, visage…

Et avec l'âge, les glandes sébacées produisent une grande partie des graisses de la peau, se raréfient et sont moins actives. Pour eux, la fonction barrière de la peau est altérée et les pertes en eau sont encore plus importantes.

  • Tout d'abord, il faut commencer par bien se couvrir.
  • Vous hydrater à volonté
  • Pas d'impasse sur la crème de nuit.
  • Miser sur les fruits de saison.
  • Enrichir votre crème de jour.
  • Gare aux gommages trop fréquents.
  • Privilégier les masques hydratants.
  • Il faut consolider la barrière lipidique de la peau pour la nourrir et freiner les pertes en eau. Et pour cela, les huiles végétales sont excellentes. Elles sont riches en acides gras insaturés qui vont bien restaurer la barrière cutanée (l'huile d'amande douce, l'huile de bourrache, l'huile d'argan, l'huile d'olive…
  • Peau sèche: présent dans tous les logements, il apaise nos hivers mais dégrade notre peau!