Certaines vérités à propos de la césarienne

De fausses idées qui circulent à propos les césariennes ; comme si elles veulent échapper aux difficultés des "vrais" accouchements. Effaçons ces idées farfelues de nos esprits, et découvrons ensemble certaines vérités à propos de ces césariennes :

« Une césarienne? Alors, tu n'as pas vraiment 'accouché'. Tu as choisi la solution facile! »

Malheureusement, beaucoup de femmes qui ont subi une césarienne ont dû entendre de tels commentaires (et bizarrement, elles n'avaient pas demandé l'avis de leurs interlocuteurs!). Puisque nous sommes fatiguées d'entendre ces mots inopportuns et blessants, voici quelques réponses appropriées à ces commentaires stupides (ces réponses seront encore plus efficaces si en même temps vous leur montrez aussi votre cicatrice):

1)« (Ironique): Ma césarienne d'urgence était bien sûr motivée par mon désir de confort. Après tout, il est incroyablement incommode d'être en travail pendant 38 heures et d'apprendre qu'à chaque nouvelle contraction mon bébé risque une crise cardiaque. (Sérieuse): Quand on m'a annoncé que tout se passait comme prévu et qu'aucune césarienne n'était nécessaire, évidemment j'étais contente; puis à un certain point de l'accouchement, les médecins et les infirmières m'ont dit qu'il y avait des complications et que je devais me préparer pour une opération abdominale, alors là j'ai commencé à être vraiment très nerveuse. Tout ce que je savais, c’est que je voulais sauver la vie de mon bébé. Il n’est guère confortable de craindre pour la vie de votre enfant. Et je peux vous assurer que la césarienne laisse de 'vraies' cicatrices, et je ne me réfère pas seulement à celles physiques. »

2) "Ma césarienne a été la chose la plus douloureuse que j'ai jamais eu à affronter. Il ne m'a pas laissé que des cicatrices physiques, j'aurai également py mourir; j'espère que tu en as conscience. Tu dois comprendre qu'une césarienne 'coupe' littéralement le bébé du corps de la mère".

Le bébé hurle pendant qu'on le tire à travers une incision de quelques centimètres de long, et il arrive parfois que les choses tournent mal. Les médecins doivent couper, déchirer, fouiller dans votre corps, et tirer pour en faire sortir l'enfant. Je n'avais absolument pas prévu que l'accouchement de mon bébé se déroule comme cela.

Cette expérience n’avait rien de confortable et je ne m'en suis toujours pas remise. Le simple fait de penser à cette journée me fait mal. Les muscles du ventre sont importants pour la plupart des fonctions normales de notre corps - nous ne pouvons même pas nous allonger sans les utiliser. À cause de la césarienne, je ne peux pas correctement utiliser ces muscles, parce que le médecin vient de les 'détruire'. Il faut au moins six semaines pour se rétablir et pour que le corps recommence à fonctionner normalement.

Vous ne pouvez comprendre ce que cela signifie réellement pour votre corps que lorsque le personnel médical de l'hôpital vous demande de vous lever du lit et d'essayer de marcher. Votre corps blessé et 'brisé' va gémir, et même hurler de douleur. En ce moment, vous comprendrez l'ironie du point de vue selon lequel les césariennes sont un choix paresseux.

Je suis une femme forte. Pas seulement pour moi, mais aussi pour mon nouveau-né. Et si j'ai supporté toute cette douleur c'était juste pour voir mon bébé me sourire.

Ces témoignages des femmes césariennes nous montrent la souffrance qu’elles ont vécu et comment elles ont pu surmonter toutes les douleurs d’une façon courageuse. Alors c’est le temps d’arrêter à dire des choses qui ne sont pas vraies et inconscientes.

Montrez l’article suivant à vos amis et connaissances pour attirer l’attention sur les fausses idées concernant les accouchements par césarienne.