Des spécialistes vous conseillent !

Les jeux sur internet:

Ce sont des jeux viraux leurs cibles privilégiées sont les adolescents.A défaut d’une solution universelle pour s’en prémunir, voici quelques conseils de spécialistes aux parents :

De quels moyens disposent les parents pour éviter le pire ?

Les réseaux sociaux et le monde d’internet, un monde fascinant surtout pour les jeunes. Ces jeunes adolescents se sentent obligés de prouver quelque chose à leur entourage. Sauf que souvent, cette popularité recherchée a un prix bien trop élevé.

Les causes du phénomène sont multiples car l’adolescence est une période délicate pour ces jeunes qui restent souvent des enfants dans leur tête. Le processus de passage à l’âge adulte, qui implique l’acceptation d’une position et d’un rôle nouveaux, peut prendre du temps. Relever un défi et le remporter leur semble alors, parfois, la bonne méthode pour acter la mutation.

Un spécialiste a encore expliqué en disant « Les adolescents pensent que tout est possible.Il faut avoir en soi une faille dans le sentiment de sa valeur et avoir, de ce fait, un besoin pathétique de reconnaissance. »

Qui est vraiment concerné ?

Tous les adolescents cherchent à se valoriser aux yeux de leur entourage. Mais tous ne vont pas se lancer dans des jeux extrêmes, expliquent des spécialistes en psychologie.

Alors quant à eux (les spécialistes), ce sont les parents qui doivent porter la responsabilité principale de surveiller leurs enfants, afin de traverser cette étape de vie importante et sensible.

Comment se prémunir ?

Il n’existe pas de solution universelle à cet épineux problème. Néanmoins, les spécialistes conseillent aux parents d’être à l’écoute de leurs enfants, de passer le plus de temps possible avec eux, de rester ouverts et attentionnés à leurs préoccupations.Chaque enfant est différent. Mais quelques conseils sur le comportement des parents face aux dangers d’Internet ne sont pas à négliger.

  • Il faut tout d’abord apprendre à l’enfant le bon usage d’Internet et puis des réseaux sociaux lorsqu’il sera plus autonome.
  • Interdire le Web aux petits enfants et les accompagner dans sa découverte lorsqu’ils atteignent 8 ans environ, avant  de les laisser prendre des libertés à l’adolescence.L’important est de continuer à lui faire prendre conscience qu’il n’est pas tout seul sur la Toile.

Selon Amy Morin, psychothérapeute spécialisée dans le rôle parental : « En vous familiarisant avec les plateformes sociales populaires vous aurez une meilleure compréhension de la façon dont chaque service fonctionne. Vous pouvez également créer votre propre profil sur ces sites et applications pour découvrir les réseaux de première main. »

Finalement, le problème, c’est que les parents ne vont pas sur ces lieux-là, ne voient pas ce qu’il se passe, ne sont pas au courant des escalades, des défis. Internet et la réalité ne sont pas deux choses différentes mais une continuité l’un de l’autre. Alors comme parents on vous encourage donc comme  des adultes à accompagner les jeunes sur ces nouveaux territoires numériques, pour éviter les éventuels risques et ouvrir la discussion à ces mondes virtuels, souvent mal appréhendés.