Prévenir les pertes de mémoire grâce à l’alimentation !

Vous vous demandez comment prévenir les pertes de mémoire ?

Le plus souvent, l’altération de la mémoire fait partie du processus normal de vieillissement. Nos astuces pour entretenir sa mémoire au quotidien et prévenir les oublis.

En fait les aliments qu'on mange jouent un rôle considérable dans la prévention de nombreuses pathologies, dont les troubles de la mémoire.

Plusieurs études ont démontré que l’hypertension artérielle, la sédentarité, le diabète de type 2 et l’obésité augmentaient le risque de développer une maladie neurodégénerative après l’âge de 65 ans.

Sachant qu'il est très important de limiter la prise de poids en adoptant une alimentation variée et bien équilibrée.

Pour préserver le fonctionnement cérébral et entretenir la mémoire, vous devez éviter les aliments riches en sucres et en graisses saturées, et privilégier :

  • Les fruits et légumes.
  • L’oméga 3 : on les trouve dans les noisettes, les graines, les noix, noix de cajou, amandes non grillées et non salées. Mais aussi dans les poissons gras (sardine, maquereau, saumon, hareng). Il est recommandé d’en manger deux fois par semaine.
  • La viande blanche : la viande blanche doit toujours être privilégiée par rapport à la viande rouge.
  • L’huile d’olive : c’est l’huile à privilégier pour l’assaisonnement de vos plats. Elle doit être choisie extra-vierge.

1)Les polyphénols :

Ces puissants antioxydants ont la réputation de ralentir le processus de vieillissement et le déclin cognitif.

On peut mentionner quelques unes ; comme la pomme , la fraise , et le raisin dont les fruits qui en contiennent le plus.

On peut les trouver aussi dans l'ail, les oignons, le persil , le thé vert et le chocolat noir le curcuma ou encore le vin rouge mais il faites attention , il faut le consommer avec modération car cela reste de l'alcool !

2)Prévenir les pertes de mémoire grâce au sport:

En fait si vous pratiquez des activités physiques d'une façon régulière, cela va favoriser le développement de nouveaux neurones, améliore la mémorisation et la concentration, du fait de l’oxygénation du cerveau.

Selon les recommandations de l’OMS, « les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d'activité d'endurance d'intensité modérée ou au moins 75 minutes d'activité d'endurance d'intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d'activité d'intensité modérée et soutenue. »

3)Prévenir les pertes de mémoire en dormant suffisamment:

Les vertus réparatrices du sommeil sur le plan physique et psychologique ne sont plus à démontrer.

Saviez-vous que le sommeil joue un rôle primordial dans l’apprentissage et la consolidation des connaissances.

Si vous voulez plus d'explication , le manque de sommeil est associé à une diminution des capacités cognitives, notamment de mémorisation et de concentration.

Pendant la nuit, la mémoire fait le tri dans les informations qu’elle a reçues au cours de la journée. Il est donc primordial de ne pas négliger son sommeil, en dormant huit heures par nuit.

Avez-vous un problème au niveau de la mémoire ? Avez-vous remarqué que vous avez commencé à oublier tant de choses ! Si c'est le cas c'est le temps de changer votre régime alimentaire ! Partagez cet article avec vos proches !