Des troubles cognitifs à cause de la cigarette électronique !

En fait des recherches récentes ont montré la relation entre les troubles cognitifs et la cigarette électronique ; Un phénomène qui semble surtout toucher les plus jeunes.

Jugée « incontestablement nocive » par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),

1)Perturbation de la mémoire et brouillage de jugement:

Ce que vous ignorez c'est que la cigarette électronique altère les facultés mentales et causerait un « brouillard mental » d’après une étude américaine de la University of Rochester (États-Unis), publiée dans les revues spécialisées Tobacco Induced Diseases et Plos One.

En plus des risques de développer une infection de la bouche, un infarctus du myocarde ou encore une pneumonie, les vapoteurs s’exposent à des difficultés de concentration, des troubles de la mémoire et des capacités d'attention réduites.

Le plus pire que ça , c'est que ce phénomène touche un bon nombre de Français, puisqu’ils sont 3,8% à utiliser la cigarette électronique au quotidien selon le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire (BEH) publié en 2019 par Santé publique France.

2)Un phénomène qui touche particulièrement les jeunes:

Les chercheurs ont récolté les données médicales de 18 000 étudiants et 886 000 adultes.

Les participants ont également répondu à un questionnaire en ligne à propos de leurs habitudes concernant le tabac, ainsi que leurs facultés cognitives (mémoire, attention, concentration...).

C'est comme ça que les scientifiques ont découvert que les adultes fumant régulièrement pouvaient souffrir de troubles cognitifs, notamment avec des pertes de mémoire, des difficultés à se concentrer et à prendre des décisions.

Ils qualifient cela de « brouillard mental ». Les scientifiques ont également indiqué qu’une consommation de tabac dès l’âge de 13 ans était dangereuse, le risque de développer le « brouillard mental » à l’âge adulte était encore plus important.

« Le vapotage ne doit pas être considéré comme une alternative saine du tabagisme » conclut l’auteur principal, Dongmei Li, professeur associé à l'Institut des sciences cliniques et translationnelles du Centre médical de l'Université de Rochester (URMC).

Que pensez-vous de ce nouveau phénomène ? Avez-vous déjà fumé avec la cigarette électronique ? Si oui c'est le temps d'en arrêter !