Comment soigner la dépendance au Smartphone ?

Comment soigner la dépendance au Smartphone ?

L’arrivée du smartphone dans notre quotidien a incontestablement changé nos vies.

Qui aurait imaginé avant son apparition sur le marché grand public qu’il allait devenir notre compagnon de route au quotidien ?

Il nous permet de tout faire, à tout instant, n’importe où. C’est une révolution technologique qui nous a sans aucun doute apporté énormément.

Les signes qui doivent alerter l'addiction au smartphone :

Plusieurs éléments peuvent alerter, à commencer le nombre d’heures passées sur son téléphone. Comme le nombre de cigarettes ou le nombre de verres d’alcool consommés, ces chiffres peuvent constituer un premier baromètre pour jauger le niveau de dépendance.

Les répercussions de la surutilisation du téléphone portable sur la vie personnelle peuvent également donner des indications sur la potentielle addiction.

Parmi ces conséquences, on retrouve les troubles du sommeil, les difficultés d’endormissement, la fatigue ou encore l’isolement social.

Un autre élément à prendre en compte est le laps de temps qui s’écoule entre le lever et la première consultation du smartphone : plus celui est court, plus l’addiction est forte.

Une fois ces différents facteurs identifiés, comment lutter contre la dépendance au téléphone portable ?

Comment prévenir l'addiction au smartphone ?

Tout type de dépendance se développe pour apaiser une détresse psychologique.

Le téléphone portable devient le prolongement de soi et parvient à assouvir ce manque. Or, s’il y a une demande, c’est que l’on est déjà conscient qu’il y a un abus.

Tous les spécialistes de l’enfance préconisent de limiter à deux heures par jour l’utilisation des écrans chez les enfants.

Les spécialistes des addictions préconisent d’identifier ses applications non utiles et de s’imposer des règles d’utilisation.

Les adultes dépendants à leur smartphone doivent le fermer 15 minutes par jour pour commencer puis passer à une heure.

  • ne pas acheter de téléphone portable à son enfant avant le collège
  • mettre en place un contrôle parental limitant le temps passé sur le téléphone
  • rester ouvert, mais proposer des alternatives à son enfant, comme l’utilisation du téléphone fixe pour joindre ses copains
  • Apprendre à ne plus regarder son téléphone en présence d’autres personnes et l’oublier volontairement par moment.
  • Diversifier les sources de bien-être comme le sport, les sorties en famille et avec les amis et la pratique de la méditation.
  • Éloigner toute tentation de le consulter son téléphone

Le meilleur moyen de lutter contre l’addiction au smartphone reste la prévention, et ce, dès l’enfance, car les jeunes sont particulièrement concernés par cette dépendance.