Comment adopter un régime anti-inflammatoire ?

Comment adopter un régime anti-inflammatoire ?

Douleur articulaire, spondylarthrite, arthrose, cancer, rhume, angine, bronchite… L'alimentation peut révéler ou accentuer l'inflammation dans l'organisme. Comment ?

Qu'est-ce que l'inflammation dans le corps ?

Physiologiquement, l'inflammation n'est pas pathologique.

Elle contribue en fait à la réparation de l'organisme en apportant des éléments de défense et en éliminant les déchets.> Elle devient pathologique quand elle dégrade plus qu'elle ne répare.

Des symptômes surviennent comme par exemple des douleurs articulaires lors d'une crise de goutte.

Quels sont les aliments anti-inflammatoires ?

Une alimentation anti-inflammatoire, c'est une alimentation sans glucose, avec moins de protéines et de lipides difficiles à digérer. Parmi ces aliments :

  • les fruits et les légumes dont les crucifères, particulièrement conseillés. A manger plutôt crus que cuits, ou pochés pour les intestins fragiles et sans pépins.
  • Les viandes blanches
  • Les poissons
  • Les légumes secs
  • La farine de petit épeautre, châtaigne, maïs, sarrasin, seigle, pois chiches, blé à la meule de pierre, riz.

Dans un régime anti-inflammatoire, la cuisson vapeur ou au court-bouillon doit être adoptée.

Pour les matières grasses :

  • Des graisses crues comme l'huile d'olive en priorité puis l'huile de coco, de tournesol oléique, de colza, de noix, de noisette. Du beurre (en petite quantité)
  • Du sirop d'agave ou du miel foncé à la place du sucre
  • Le citron à la place du vinaigre car il se transforme en citrate dans l'estomac et devient alcalin, ce qui est bon pour l'organisme.

En boisson :

  • Il faut prendre des eaux riches en bicarbonate pour aider le pancréas, la Vichy Saint-Yorre, la Vichy Célestin ou la Badoit par exemple.
  • Il faut boire à la fin du repas, idéalement au moins 20 minutes après, jamais pendant.
  • Si on n'aime pas l'eau pétillante, on peut ajouter du sel de Vichy dans de l'eau plate ou du bicarbonate alimentaire.

Seule précaution : éviter l'eau minérale avec du bicarbonate en cas de calcul rénal.

Pourquoi privilégier une alimentation anti-inflammatoire ?

Dans certaines maladies chroniques, l’alimentation anti-inflammatoire peut aider à réduire les symptômes de l’inflammation et les douleurs.

Elle permettrait aussi de réduire le risque de souffrir d’obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires ou de la maladie d’Alzheimer, des maladies dans lesquelles l’inflammation chronique est mise en cause.

Nous voici arrivés à la fin J’espère que cet article t’aura été utile! Si tu as aimé n’hésites pas à partager et même à le faire savoir en commentaire ça fait toujours plaisir de te lire