Bronzer ou ne pas bronzer ?

Bronzer ou ne pas bronzer ?

C'est vrai, le bronzage donne meilleure mine. Mais, simple rappel de bon sens pour ceux et celles qui n'en sont pas encore convaincu(e)s, l'excès de soleil est très nocif à la santé. Pour bronzer en toute sécurité, lisez attentivement cet article.

Bronzer pourquoi ?

    L'exposition solaire est bénéfique pour la peau et pour le moral :

  • Elle influence la diminution de certaines maladies de peau comme le psoriasis et vitiligo.
  • Le teint hâlé permet de se prémunir des effets négatifs des rayons ultra-violets provenant du soleil. Il rend la peau plus sombre, moins fragile, moins perméable.
  • Le bronzage agit sur le moral, comme un antidépresseur naturel, freinant la production de l’hormone du sommeil qui provoque parfois du vague à l’âme.
  • A faible dose, les rayons ultra-violets, permettent la synthèse de la vitamine D dans l’organisme. Cette vitamine a pour rôle de fixer le calcium sur les os.
  • La vitamine D est ainsi essentielle pour lutter contre l’ostéoporose

=> S'exposer au soleil permet de garder une peau ferme et jeune plus longtemps et de rester en pleine forme moralement

Malgré tous ces bienfaits, l’exposition au soleil reste à modérer, notamment chez les plus jeunes et les personnes âgées. A forte dose en effet, le soleil peut devenir très dangereux.

Ne pas bronzer pourquoi ?

Le bronzage est un signal d’alerte qui signifie que la peau a été agressée par le soleil. Il ne constitue en aucun cas une protection efficace contre les rayons UV et ne dispense pas de mettre de la crème solaire.

Une peau bronzée est avant tout une peau agressée. Car le bronzage n’est rien d’autre qu’une réaction de défense du corps pour se protéger du soleil, qui signifie: «attention, danger!».

  • Le vieillissement cutané est accéléré particulièrement par une exposition de la peau aux UVA, présents dans le rayonnement solaire mais également émis par les lampes à bronzer.
  • Les rayons UV à trop fortes doses sont responsables de brûlures. Malheureusement trop fréquents, les coups de soleil sont un des signes de l'agression solaire. Cette attaque de la peau la fragilise en profondeur et détruit des tissus épidermiques.
  • Photosensibilisation : comme son nom l'indique presque, une réaction de photo sensibilisation de la peau, c'est la peau qui devient plus sensible aux photons (particules composant entre autres le rayonnement ultraviolet).
  • De tous les cancers de la peau, le mélanome est le moins fréquent (10%), mais aussi le plus dangereux. Dans la grande majorité des cas, il est causé par l’exposition au soleil. Il peut avoir pour point de départ une cellule de la peau initialement normale qui, sous l’action des rayons UV, subit des lésions au niveau de son ADN, et se multiplie de façon anarchique.

Comment se protéger ?

  • Eviter l’exposition aux heures d’ensoleillement maximum, entre 11h et 16h.
  • Appliquer une protection solaire juste avant l’exposition, en quantité suffisante.
  • Renouveler généreusement et fréquemment la protection solaire, toutes les deux heures, surtout après une baignade ou une transpiration excessive.

En fait, la meilleure façon de vous prémunir contre les effets néfastes des rayons AV est d'éviter la surexposition et d'utiliser des crèmes protectrices pour obtenir les effets bénéfiques des ultraviolets naturels, sans les risques associés aux rayons UV.