Allez-vous vous faire vacciner contre le Covid-19? Donnez-nous votre avis

Allez-vous vous faire vacciner contre le Covid-19? Donnez-nous votre avis

Ce fin du janvier, 1,2 million de doses supplémentaires devraient permettre d'accélérer la cadence et d'accroître l'immunité de la population contre le coronavirus responsable du Covid-19.

Cependant, depuis le début de la pandémie, en particulier depuis le début des essais cliniques des différents vaccins, de nombreuses personnes ont exprimé des inquiétudes quant à leur sécurité et l'efficacité de ces derniers.

Si le vaccin arrive dans quelques semaines, ça va être long tant de jours à s’engueuler au sujet du vaccin, on risque vraiment de finir dans la seringue.

Et vous, quel est votre avis sur ce vaccin?

Allez-vous y prendre part?

Est ce que vous allez vous faire vacciner ?

  • Oui je me ferai vacciner dès que possible
  • Oui mais je vais attendre un peu
  • Non je ne fais jamais confiance aux vaccins
  • Non ces vaccins n’ont pas encore fait leurs preuves

Des points de vue différents :

  • "Il faut évidemment vacciner le personnel soignant avant les personnes vulnérables. Le personnel soignant le mérite. "
  • "Avec les nouvelles variantes, ça vient encore plus important de se vacciner pour tout le monde."
  • "vacciner en priorité les personnes en âge de travailler. Et quand on y réfléchit, la logique de la chose est limpide : ce sont ces personnes qui sont le plus mobiles dans la société, et donc les plus susceptibles de transmettre le virus aux personnes plus fragiles, souvent âgées, et donc évidemment moins mobiles et plus faciles à protéger autrement !"
  • "Oui car j’ai 65 ans et je voudrai préserver le reste de congénère....."
  • "Je le commande pour les gens plus de 50"
  • "ce vaccin n'est pas que contre ce virus, il est là aussi pour nous modifier génétiquement."
  • "Le choix doit être libre pour ma part je n'y pense pas pour l'instant ."
  • "Pour autant, rien ne montre que son décès inattendu ait un quelconque rapport avec la dose de vaccin reçue. Au contraire, l'institut précise qu'elle n'avait subi aucun effet indésirable «ni au moment de la vaccination, ni dans les jours qui ont suivi»."
  • "Le but de ces vaccins est de rendre aux gens leur vie normale, ce qui permettra de faire redémarrer l’économie, permettant ainsi de sauver des milliers d’entreprises et des dizaines de milliers d’emplois. Donc, si une fois que quelqu’un est vacciné, on lui permet de participer immédiatement à cette action en lui rendant sa vie normale à 100 %, sans aucunes restrictions, limitations ou obligations, alors oui, les gens iront se faire vacciner le plus vite possible. C’est une question de solidarité : des milliers d’entreprises sont au bord de la faillite et ne peuvent plus se permettre d’attendre un mois de plus, sinon elles disparaîtront et des dizaines de milliers de personnes se retrouveront au chômage et à l’aide sociale."
  • "voilà, j'ai participé. J'espère que vous apprécierez."
  • "C'est un oui sans condition"
  • "J'ai cependant un doute. Le virus fait du mal surtout aux gens fragiles notamment de leur système immunitaire. Le vaccin, décrit comme très efficace, est sensé renforcer ce système et en même temps est utile surtout aux personnes fragiles. Est-ce que le vaccin sera aussi efficace chez ceux qui ont un système immunitaire affaibli et qui en ont pourtant le plus besoin ? C'est comme si on comparait les effets des exercices musculaires entre un jeune en bonne santé et un senior avec la musculature très atrophique."
  • "Plutôt j’encouragerai mon entourage à oser le vaccin, notamment en donnant l'exemple dès que possible. Avant chaque voyage en Afrique et en Inde, je me suis fait vacciner de tous les vaccins imaginables et chaque automne je me paye celui de la grippe, Jamais eu aucun problème."
  • "à condition d'avoir les chiffres sur la vaccination à Genève et en Suisse et d'en savoir un peu plus sir l'organisation et les planning"
  • "Si on veut que cette pandémie s'arrête il est de notre devoir de se faire vacciner"
  • "Il faudra voir les effets à long terme avant de se vacciner / plutôt accepter un médoc génique "
  • "Je connais plusieurs personnes de plus de 80 ans qui ne sont pas parvenues à s'inscrire aujourd'hui. Le site de l'état ne fonctionne pas et le numéro 0800 ne répond pas."
  • "oui, absolument !"
  • " Socrate disait "ce que je sais c'est que je ne sais rien" ...Moi aussi "

Pour ceux qui hésitent à se faire vacciner ou qui se demandent pourquoi les vaccins sont considérés comme l'une des plus grandes réalisations de l'humanité

Voici des raisons d'accepter le vaccin :

Pour vous sauver la vie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'actuellement la vaccination permet d'éviter de deux à trois millions de décès chaque année.

La variole, qui a causé environ 300 millions de morts au XXe siècle, a été totalement éradiquée grâce à l'élaboration de vaccins sûrs et efficaces.

Pour certaines personnes, le Covid-19 s'avère également mortel.

Si vous êtes à haut risque de contracter la maladie, vous faire vacciner pourrait vous sauver la vie.

Pour protéger votre santé

Les vaccins nous protègent également contre de nombreuses maladies débilitantes.

Le Covid-19 peut également avoir des effets à long terme sur la santé. Les vaccins vous protègent également contre ces effets.

Pour soutenir le système de santé

Être vacciné en bas âge diminue les risques de contracter des maladies infectieuses tout au long de votre vie.

Cela soulage la pression sur le personnel du système de santé, qui peut alors consacrer ses efforts, ses ressources et ses équipements à soigner les patients atteints de maladies non évitables.

Se faire vacciner contre le Covid-19 permet de libérer des ressources en réduisant le nombre de cas et en évitant les reports d'autres traitements.

Pour protéger les plus vulnérables

Lorsqu'un nombre suffisant de personnes sont vaccinées contre une maladie infectieuse comme le Covid-19, sa propagation devient difficile, car il n'y a plus suffisamment de personnes à infecter. C'est ce que l'on appelle l'immunité collective.

Atteindre l'immunité collective signifie que même ceux qui ne peuvent pas recevoir la vaccination sont protégés.

Parce que les vaccins sont rigoureusement testés

Les vaccins contre le Covid-19 sont testés de la même manière que les vaccins contre d'autres maladies.

Ils ont été mis au point rapidement grâce à un allègement de la bureaucratie, et non parce que les analyses de sécurité ont été moins approfondies.

Pour économiser du temps et de l'argent

Les vaccins sont largement reconnus comme l'une des interventions médicales les plus rapides et les plus rentables.

La vaccination ne prend que quelques minutes et est très peu coûteuse.

D'autre part, contracter une maladie infectieuse signifie s'absenter de l'école ou du travail et peut entraîner des frais médicaux élevés.

Pour voyager en toute sécurité

Voyager dans d'autres pays vous expose à des agents pathogènes que votre système immunitaire ne reconnaît pas.

En recevant les vaccins recommandés pour votre destination, vous pourrez profiter de vos vacances sans risquer d'être hospitalisé à l'étranger ou de rapporter une infection à la maison.

De même, en respectant le calendrier recommandé de vaccination, vous protégez les habitants du pays que vous visitez contre les maladies que vous pourriez transmettre.

C'est pourquoi les vaccins contre le Covid-19 pourraient progressivement devenir obligatoires pour voyager dans certains pays.

Pour limiter la résistance aux médicaments

En nous évitant d'être infectés en premier lieu, les vaccins nous permettent de réduire notre utilisation d'antibiotiques et d'antiviraux, limitant ainsi l'émergence de souches de bactéries et de virus résistantes aux médicaments.

Pour protéger les générations futures

Toutefois, la pandémie illustre de façon dramatique l'effet dévastateur qu'une seule maladie peut avoir à l'échelle mondiale en l'absence d'un vaccin.

Se faire vacciner aujourd'hui contre les maladies infectieuses et faire vacciner nos enfants est un héritage inestimable pour les générations futures.

La suppression des maladies dans le présent permettra aux gens de vivre plus longtemps et en meilleure santé à l'avenir.

Pour éviter la diffusion de fausses nouvelles

En suivant les recommandations des communautés scientifique et médicale, vous ne protégez pas seulement vos proches et vous-même contre les maladies infectieuses, vous donnez également un exemple qui contribue à lutter contre la diffusion de fausses informations.