12 minutes d’exercices physiques suffisent à améliorer la santé métabolique !

12 minutes d’exercices physiques suffisent à améliorer la santé métabolique !

Des chercheurs du Massachusetts General Hospital, rapportent avoir observé qu’environ 12 minutes d’exercices cardio-respiratoires ont eu un impact significatif sur le métabolisme.

Plus précisément, cette courte séance d’activité physique a eu un impact positif sur plus de 80% des métabolites circulants, notamment des métabolites impliqués dans la résistance à l’insuline et dans la lipolyse, autrement dit la combustion des graisses.

Donc, pas besoin de faire des heures de sport pour observer des bénéfices sur la santé métabolique, et ainsi diminuer, même légèrement, son risque de surpoids, de diabète ou de prédiabète.

Pourquoi c’est important ?

Selon Thierry Souccar, « être en bonne santé métabolique, c’est n’avoir aucune des anomalies physiologiques qui peuvent conduire à des maladies chroniques comme l'obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, le cancer, les maladies neurologiques. »

Aujourd’hui nous savons aussi que ces anomalies mènent à une vulnérabilité face aux infections. Le déséquilibre des paramètres métaboliques est essentiellement causé par les habitudes du mode de vie occidental, dont la sédentarité accrue.

L’étude :

L' étude publiée dans la revue Circulation, l'équipe de recherche s'est appuyée sur les données de la Framingham Heart Study pour mesurer les niveaux de 588 métabolites avant et immédiatement après 12 minutes d'exercice « cardio » ou en aérobie chez 411 hommes et femmes d'âge moyen.

L'équipe a détecté des changements favorables pour un certain nombre de métabolites pour lesquels les niveaux au repos étaient auparavant associés à une maladie cardiométabolique.

Résultats :

environ 12 minutes d'exercice ont eu un impact sur plus de 80% des métabolites en lien avec la santé métabolique.

Les chercheurs ont observé une atténuation des changements favorables de certains métabolites chez les personnes ayant un indice de masse corporelle plus élevé.

En revanche, ces modifications favorables étaient plus importantes chez les femmes, bien qu’elles aient pratiqué l’exercice moins longtemps.

Grâce à cette étude, les chercheurs ont pu identifier 4 signatures métaboliques en réponse à l’exercice.

Pour entretenir une bonne santé métabolique et un système immunitaire fort, l’exercice, même à petite dose, fait partie des 4 piliers d'un mode de vie protecteurs avec l'alimentation, la gestion du stress et un bon sommeil

Les chercheurs citent notamment le glutamate, métabolite lié au diabète, aux maladies cardiovasculaires et à la diminution de la longévité, métabolite dont la concentration sanguine a chuté de 29% après la séance de sport.

L’étude a par ailleurs montré que d’autres facteurs clés, tels que le sexe et l’indice de masse corporelle (IMC), pouvaient en quelque sorte freiner les avantages de l’exercice sur le métabolisme.

cette étude révèle que la concentration sanguine de plusieurs métaboliques peut être un bon indicateur de la forme physique d’un individu, de la même manière que des analyses de sang peuvent nous informer sur la bonne santé du foie ou des reins, expliquent les chercheurs.

Pour ressentir les bienfaits du sport, pas besoin d’en faire des heures, de courtes périodes d’exercice avec une intensité élevée modifient favorablement certains indicateurs de la santé.