Comment se débarrasser de la mal à l'aise au boulot ? Quelles sont les solutions face à un environnement de travail plein des ondes négatives?


Votre vie professionnelle  occupe la majorité des heures passantes durant votre journée, en moyenne un employé passe environ 40 heures par semaines au boulot. Et si on calcule les heures passées à dormir et à s’occuper des autres exigences quotidiennes on trouve qu’il ne reste que très peu de temps pour s’occuper de soi même ! Alors il est préférable d’éviter les dépressions nerveuses et le mal à l’aise au travail et de bien profiter des moments de joie avec l’équipe professionnelle et de bien s’amuser en travaillant !

Dans cet article on vous donne quelques conseils et astuces pour s’amuser bien au travail car quelques petits riens peuvent faire la différence.

mal à l'aise au boulot

  • Laisser les ondes positives surmonter sur votre colère :

Plusieurs facteurs peuvent causer la colère au travail comme une remarque, un mail mal tourné, une chaise de bureau mal réglée.

Pour surmonter sur le mal à l’aise au boulot  il vaut mieux d’exprimer ses passions. Cette méthode  permettrait de trouver un épanouissement personnel.

Autrement, vous pouvez exploiter la colère positivement car selon une étude récente, la colère pourrait donner la force nécessaire pour dire non ou pour demander cette promotion dont on rêve depuis des années. "La colère permet d’oser, de poser des limites ou de formuler des exigences", explique Etienne Roy, auteur de l'ouvrage Du bon usage des émotions au travail.

Donc éviter d’être agressif  et choisissez bien vos expressions et vos mots au cas de colère ! Vous pouvez perdre tout par une phrase que vous jugez simple !

  • Prenez le temps de prendre l'air :

 N'hésitez pas de prendre une pause et aérer la tête pour prendre un recul. Certes, le temps de pause légal est de 20 minutes toutes les 6 heures de travail. Mais de multiples études prouvent que la productivité au travail est accrue par un petit temps de pause par heure. Le reprise du travail après une pause devient plus motivante et énergétique et aide absolument à la créativité. 

Vous pouvez aussi rendre visite à vos collègue, passez un coup de fil dans le hall de l'immeuble... Prendre une tasse de café ou du jus pour rafraîchir la mémoire... Tout cela pour éviter d'entrer dans une boucle infinie de routine et de répétition.

Rappelons aussi qu'une marche de 10 minutes servirait à augmenter la concentration alors si vous résidez prés de votre bureau profitez bien de la marche une ou deux fois par semaine ça donnera un plus bien évidement!

Ne martyrisez pas votre corps:

si tu sens mal à l'aise au boulot

Il a été prouvé que rester plusieurs heures d'affilée sur une chaise de bureau pouvait avoir de graves conséquences pour la santé: cancer colorectal, diabète, obésité, mal de dos, etc.

Il est donc conseillé de se lever de sa chaise au moins une fois par heure pour reprendre une position normale. N'importe quel prétexte est valable: jeter des papiers à la poubelle, discuter avec la réceptionniste ou aller reprendre un café (rien à voir avec celui que vous aurez pris pour la pause, voir notre point numéro 2). Cela permet en plus de s'étirer et de se masser les yeux un moment.

Pas du luxe quand on connaît les lésions oculaires que peuvent provoquer les écrans d'ordinateur.

  • Créez un espace de solidarité :

Restaurer des espaces de discussion et d’autonomie dans le travail car  l'ambiance de travail est aussi vitale que l'oxygène dans l'air et on ne peut pas être créatifs et offrir un bon rendement au boulot si on est mal à l’aise !

D'où l'utilité d'éviter les conflits avec ses collègues ou, si c'est impossible, de crever l'abcès immédiatement, le tout dans le but de créer un climat de confiance. D’ailleurs, une bonne atmosphère dans le bureau permettra de ne pas créer de jalousie et de travailler sans la pression du jugement des autres.

si tu sens mal à l'aise au boulot

  • Séparez travail et vie privée :

La vie privée est pleine de difficulté et de problèmes et son implication au travail devient de plus en plus pénible et remarquable ! La meilleure solution dans ce cas est de détruire le quotidien pour éviter ces conséquences sur la vie professionnelle. De même si on rentre chez nous il faut faire une abstraction totale de ce qu’on a vécu au travail  pour éviter la surchauffe !