Pourquoi n'arrivons-nous pas à faire confiance aux autres ?

Pourquoi n'arrivons-nous pas à faire confiance aux autres ?

Quand certaines accordent facilement leur confiance, d’autres ont beaucoup plus de mal. Trahisons passées, mensonges… difficile parfois de savoir à qui faire confiance.

On commence alors à se méfier on est un peu perdue.

Alors, pourquoi n'arrivons-nous pas à faire confiance aux autres ?

D'où vient le manque de confiance aux autres ?

Comme la plupart des sentiments humains, la confiance est une perception qui prend ses racines dès l'enfance.

La relation des parents à l'enfant est la base de sa personnalité future : une relation de confiance aveugle est instaurée naturellement entre les parents et l'enfant.

Si cette confiance est troublée durant les premières années de l'enfant, il y a fort à parier qu'une fois adulte, cette confiance fragilisée soit le terreau d'un cruel manque de confiance en l'autre.

Un trouble qui aura pour résultat de dénaturer sa relation à autrui. Influencé par l'attitude de ses parents, un enfant adopte un comportement similaire à celui de ses parents : si ces derniers se montrent réticents face aux autres, l'enfant a de grandes chances de reproduire le même schéma une fois adulte.

Conseils à l'entourage :

Deux écueils sont à éviter ;

  • Apporter sans cesse les preuves de notre fiabilité s’avère vain, le moindre faux pas nous fait retomber au plus bas dans l’estime du méfiant et nous met en position de faiblesse.
  • A l’inverse, ne pas tenir compte de son hypersensibilité et multiplier les « petites trahisons », c’est nourrir sa vision négative du genre humain.
  • =>La solution est d'être plus explicite qu’on ne le serait avec une personne moins sensible et s’expliquer ; lui faire comprendre que si l’on manque, parfois, de délicatesse, cela n’est pas intentionnel.

    Pourquoi n'arrivons-nous pas à faire confiance aux autres ?

    1- A cause de nos déceptions passées

    Enfants, nous avions une confiance aveugle en nos parents. Puis, sont venues les premières désillusions: le père Noël et la petite souris n'existent pas. Un leurre savamment entretenu par nos géniteurs.

    Nous perdons alors un peu de notre âme d’enfant et la confiance qui va avec.

    Cela se poursuit quelques années plus tard à l’école avec les premières trahisons amicales.

    On est perdu, on ne sait tout simplement plus à qui accorder notre confiance.

    2- Quand la méfiance s'installe

    Une fois adulte, certaines personnes arrivent bien sûr à passer au-dessus de ces petits désagréments et font confiance à leurs proches sans problème.

    Mais d'autres, qui ont vécu des ruptures amicales, des mensonges de leurs conjoints, ont bien du mal à accorder leur confiance.

    L'accumulation de ces expériences négatives les mène à toujours plus de méfiance.

    Pourtant, se confier aux autres permet de se sentir mieux dans sa peau, de se délester de ce qui nous pèse sur la conscience, de partager, tout simplement.

    Nous voici arrivés à la fin J’espère que cet article t’aura été utile! Si tu as aimé n’hésites pas à partager et même à le faire savoir en commentaire ça fait toujours plaisir de te lire.