Les femmes meilleurs au volant que les hommes; c'est la science qui le dit !

Les femmes meilleurs au volant que les hommes; c'est la science qui le dit !

Quelle femme ne s'est jamais fait charrier par un homologue masculin ?

Vous pourrez imprimer cet article et le coller sous le nez de tous ces mâles qui persistent à dire que les femmes conduisent moins bien que les hommes. Car ce serait tout à fait l'inverse, et c'est la science même qui le dit !

D'après une étude britannique réalisée par le site de comparaison de prix britannique Confused.com, montre que les femmes sont de bien meilleures conductrices et avec plus de prudence que les hommes.

Pour en arriver à de tels résultats, l’étude s’est appuyée sur plusieurs éléments parmi lesquels les chiffres des assurances, des permis de conduire et des infractions.

Comme l'expliquent les scientifiques, les conclusions ont été tirées à partir de l'analyse de plusieurs données bien précises :

  • les taux de réussite aux examens de conduite
  • les infractions routières
  • les réclamations d'assurance
  • les habitudes de conduite

Dans tous les cas, les chiffres ont démontré que les femmes se démarquaient vraiment et, ne vous en déplaisent messieurs, dans le bon sens !

la conduite en chiffres:

Des chiffres qui viennent corroborer ceux du dernier bilan de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière qui précisent que les hommes sont responsables de 94,5% des infractions de 5e catégorie et de plus de 88% des délits routiers.

Les condamnations pour blessures ou homicides involontaires concernent aussi les hommes dans trois cas sur quatre et neuf fois sur dix en cas de circonstances aggravantes.

En 2017, l’ONISR avance que 82% « des auteurs présumés d’accidents mortels sont des hommes ». De même, « 92 % des conducteurs alcoolisés impliqués dans un accident mortel sont masculins » selon l’observatoire.

les femmes sont moins pressées :

Les femmes sont moins pressées que les hommes sur la route, tout d’abord parce qu’elles prennent plus de temps pour passer leur permis de conduire mais aussi parce qu’elles commettent moins d’excès de vitesse.

En 2017, 23% des infractions au Code de la route ont en effet été des excès de vitesse commis par des hommes contre seulement 7% pour les femmes au Royaume-Uni.

Les femmes ont aussi moins de mauvaises habitudes de conduite même si, comme le précise l’ONISR, elles seraient « moins attentives au volant ».

17% d’entre elles avouent par exemple ne pas mettre leur clignotant lors d’un changement de voie, contre 23% chez les hommes.

Du fait de leur accidentalité plus faible et de leurs comportements moins risqués, les femmes ont pu bénéficier de tarifs d’assurances moins chères que les hommes.

Mais la Cour de justice de l’Union européenne a mis fin à cet avantage en invoquant une « discrimination » envers les hommes.

Une explication d'un psychologue du trafic :

"Femme au volant: plus disciplinée, mais moins routinière que l'homme''.

Telle est la conclusion du Bureau de prévention des accidents (bpa) en 2011 à l'occasion des 40 ans du droit de vote des femmes en Suisse.

'De manière générale, les femmes continuent de moins conduire que les hommes, soit environ 30%, et ont donc moins d'expérience', dit à l'ats Uwe Ewert, psychologue du trafic auprès du bpa. Elles ne disposent pas de certains facteurs de risque, contrairement aux hommes.

'Elles conduisent beaucoup moins vite, et moins souvent sous l'influence de l'alcool. Ce sont les deux facteurs de risque qui distinguent clairement les deux sexes sur la route', souligne la spécialiste.

Le nombre d'accidents chez les hommes et les femmes est à peu près le même lorsqu'il est mis en relation avec les kilomètres parcourus. 'Mais les accidents causés par les hommes sont beaucoup plus graves que ceux engendrés par les femmes.

La probabilité de se blesser grièvement ou de trouver la mort est nettement plus élevée du côté de la gent masculine. Il s'agit de la conséquence spécifique au sexe la plus manifeste', poursuit le psychologue.

Pour qui le permis ?

En 1974, 63% des hommes possèdent un permis de conduire, contre 36% des femmes. Aujourd'hui, ces chiffres s'élèvent à 88%, respectivement à 76%, selon l'Office fédéral de la statistique.

Concernant le nombre de kilomètres parcourus, qui joue un rôle dans la probabilité des accidents, il est de 28 par jour chez les hommes en 2015, contre tout juste 20 chez les femmes.

Les femmes conduisent cependant beaucoup moins souvent sur l'autoroute, où le risque d'accident est le plus faible.

Ce constat se confirme par le fait que de nombreuses conductrices causent des accidents aux croisements dans les localités.

Trouvez-vous que les femmes conduisent mieux que les hommes?