Être amoureux, c'est très bon pour la santé !

Être amoureux, c'est très bon pour la santé !

Il est bien connu que l’on ne peut pas vivre sans amour.

Le manque d’amour est comme une insuffisance de soleil, on n’a plus d’énergie, de couleur, d’appétit, de sommeil, d’envie…

Être amoureux, c’est penser à l’autre, vivre pour cette personne, avoir un but dans la vie.

Voici les principales raisons de s'aimer encore plus fort :

Amour et bénéfices sur la santé :

L’être amoureux a le même résultat que la consommation d’une drogue car les substances libérées dans le corps agissent sur les mêmes circuits cérébraux activés par la cocaïne, la caféine, la nicotine et le chocolat analgésique et a également des effets sur l’aspect physique.

Tous les résultats sur l’organisme listés ci-dessous se fondent sur des études scientifiques étayées par des tests hématologiques, cliniques et neurologiques effectués sur des patients observés avant et après leurs rapports sexuels, afin de contrôler leurs effets bénéfiques.

Aimer et être aimé :

Le rêve ultime est d’aimer et d’être aimé en retour par une personne en particulier, celle que notre cœur a choisie.

Ce n’est malheureusement pas toujours le cas.

On peut aimer une personne qui ne nous voit même pas, et être aimé par quelqu’un qui nous est indifférent.

Il n’est pas si simple d’être amoureux, et bien des collégiens et lycéens peuvent en témoigner.

Il est vrai que plus il y a de monde, plus il y a de combinaisons possibles, comme pour une loterie.

Moins de stress et aucune déprime :

Vous sentez les jambes qui défaillent, les mains qui deviennent moites, le cœur qui s'emballe ?

La dopamine est libérée, ainsi que des amphétamines naturelles, provoquées par le cerveau, au début d'une relation amoureuse intense.

L'une d'elles, la phényléthylamine, présente en moindre quantité dans le chocolat, réputé antidépresseur, a des effets similaires à certaines drogues.

L'amoureux se sent positif, joyeux, voire euphorique.

Il a l'impression qu'il peut conquérir le monde.

Et chacun de vos orgasmes libère l'hormone de jeunesse, qui est un très bon anti-dépresseur. Cela fonctionne un peu comme le sport.

Renforce le système immunitaire :

S’embrasser avec passion, en plus d’être excitant, favorise l’échange de bactéries dans la bouche; ceci conduit à un renforcement du système immunitaire et à l’amélioration de l’état de bien-être de l’organisme.

Faire l’amour au moins deux fois par semaine conduit à une augmentation des anticorps dans l’organisme (environ 30%) par rapport à ceux qui sont moins actifs sous les draps.

De plus, dans une étude publiée sur l’American Journal of Cardiology, il est écrit que faire l’amour réduit le risque de développer des maladies cardiovasculaires.

Moins de migraines :

Faire l'amour c'est plus efficace qu'un analgésique, les filles !

Bon, évidemment c'est temporaire, cela concerne les migraines occasionnelles, ou des céphalées soudaines dues à une longue journée.

Si vous avez besoin d'un traitement donné par votre médecin, prenez-le !

L’amour contre la douleur :

Le journal PLOS One s’est livré, en 2010, à une expérience amusante. Il a soumis des patients, tous dans les 9 premiers mois de leur relation, à des niveaux de douleur thermale variables.

Pendant l'expérience, on leur montrait soit une photo de leur partenaire, soit une photo d’une connaissance d’une beauté équivalente, soit une association de mots reconnue pour distraire de la douleur.

Surprise : la première et la dernière technique induisaient une réduction importante de la douleur par rapport à la deuxième.

Ceci en activant le noyau caudé, le nucleus accumbens, le cortex latéral orbitofrontal, l’amygdale, et le cortex préfrontal dorsolatéral, c'est-à-dire des régions non associées à la distraction analgésique.

L’amour alimente l’âme créatrice :

Imaginer et créer des choses hors de votre portée, vous pensez ne pas y arriver et pourtant ne dit-on pas qu’en amour tout est possible ?

Même les scientifiques l’ont constaté lors d’analyses chimiques, par l’augmentation du taux de dopamine, élément neurochimique associé à la créativité et à la modification de vos pensées.

Objectivement vous êtes plus enclin à casser les codes, à innover, même si la fée ne vous a pas donné la fibre créative, et surtout à donner du sens à votre romance.

Stimule la mémoire :

Faire l’amour stimule fréquemment les neurones de la matière grise en maintenant active, surtout chez les personnes âgées, la rapidité du langage et la perception visuelle.

Même les capacités mentales, la mémoire et les autres fonctions du cerveau, comme les capacités décisionnelles, tirent des avantages de ces améliorations et plus on reste sexuellement actif, plus les fonctions mentales restent vigilantes dans le temps grâce à l’augmentation des neurones dans l’hippocampe, la région cérébrale associée à la mémoire.

L'amour active la circulation sanguine :

Plusieurs études scientifiques ont démontré que les risques de problèmes cardiaques diminuent lorsque la fréquence des rapports sexuels augmente.

En effet, faire l'amour active la circulation sanguine, et fait travailler le muscle cardiaque en augmentant les pulsations du cœur.

Conclusions :

De nombreuses études confirment et renforcent l’idée des avantages de faire l’amour: les couples qui ne font pas l’amour, surtout après un certain âge, tombent plus facilement malades.

Une activité sexuelle régulière stimule le désir, tandis que l’abstinence a des effets négatifs sur la libido.

Nous ne devons pas cesser d’être amoureux et de faire l’amour, sans céder à la fatigue ou à la paresse pour avoir, comme récompense, l’amour du compagnon et plus de bien-être.

Faire l’amour est bon pour la santé! Mieux vaut être seul que mal accompagné !

Que pensez-vous de notre article ? N’hésitez pas de montrer l’article à votre entourage.